Le signe des gémeaux : Un caractère mobile

le signe des gémeaux

Les gémeaux est l’un des signes les plus intellectuels du zodiaque. Lire, écrire, apprendre, parler, partager des points de vue et des opinions, recueillir des faits et des données, communiquer de toutes les façons, fait partie intégrante du caractère des gémeaux.

Les gémeaux, le roi des mots

Les Gémeaux aiment les mots, les plaisanteries et les calembours. Ils aiment les jeux de mots en général. Certains sont des mines d’anecdotes intéressantes (mais souvent inutiles), de paradoxes idiots, de contradictions. Ils s’intéressent aux choses que vous avez toujours voulu savoir, sans vraiment creuser. (les Gémeaux prennent le temps de les découvrir afin de les partager avec les autres).

D’autres sont des encyclopédies sur pattes vers qui les amis et la famille se tournent quand ils ont besoin de connaitre les faits simples. La plupart des Gémeaux peuvent rendre une histoire fascinante en notant quelques détails pertinents et à vendre des glaçons aux Esquimaux… Ils sont baratineurs. Ils aiment accumuler la connaissance, pour eux mais pour certains afin de la partager aux gens qu’ils apprécient. Ils savent généralement “quelque chose” sur presque n’importe quel sujet, et sont toujours disposés à apprendre quelque chose de nouveau.

Les gémeaux, une mine d’informations

Les Gémeaux peuvent avoir des avis opposées à propos de même sujet et ne voient rien d’incohérent là dedans. Ils alimentent leur réputation d’être deux faces selon certaines personnes… Ils sont “rapides” à changer d’avis selon d’autres qui trouvent ce trait de caractère intéressant plutôt que sournois.

Ce signe des “jumeaux”, aiment avoir des choses par paire. Une chose suffit rarement. Ils ont besoin de pièces de rechange sur tout, pour la ou les voitures (parce qu’ils doivent être mobiles), ils doivent toujours avoir une option différente. Ce qui peut leur donner la réputation d’être dispersés, peu fiables, et même décalés, quand on ne cherche pas au delà des apparences…

Un hyperactif en éternel mouvement

Le gémeau semble être toujours en mouvement … tapant du pied, ou trifouillant son stylo, ou griffonner lors d’une réunion ennuyeuse, cherchant toujours à s’occuper.

Les gémeaux sont très tendus et routiniers dans leur habitude à vouloir toujours s’occuper finalement, mais ils ont aussi l’esprit, du charme, ce qui leur confère un large cercle de connaissances et même parfois des admirateurs. La plupart de ces personnes ont un sens de l’humour terrible, un talent pour tourner les phrases. Ils peuvent être non seulement cérébraux et sacrément intéressants.

Le gémeau est un étudiant perpétuel, un papillon intellectuel, un conteur. Il rassemble des faits pièces détachées et il apprécie la variété. La connaissance du gémeau est vaste et éclectique, un mélange de détails et d’anecdotes sur des sujets sans rapport, mais qui peut tomber dans la superficialité.

Le Sherlock Holmes du zodiaque

Mais c’est dans ce fatras de petits trésors sans rapport que ressort des personnes extrêmement intéressantes. Les données apprises par les gémeaux en font des détectives hors pair. Les gémeaux sont d’abord et avant tout des collectionneurs, qui savent où trouver ce qu’ils recherchent.

Comme vous pouvez l’imaginer, cependant, il est facile de surcharger leurs circuits tellement les gémeaux vivent à 100 à l’heure. Sous trop de stress, les gémeaux deviennent nerveux, inattentifs, tendus, et perdent en efficacité. Ils se transforment en hypercritiques, fermés d’esprit, polémistes, intolérants, orgueilleux, et pense avoir la science infuse. A leur paroxysme, ils sont bavards tout en n’ayant pas nécessairement grand chose à dire, superficiels, peu profonds, cyniques…

Mais contrairement à ce que l’on peut croire, le signe des gémeaux n’est pas dissimulateur, on l’aime où on le déteste soit ! Mais il donnera toutes les données (même malgré lui) pour que vous puissiez vous faire un avis global sur sa personne.

Il est l’incarnation zodiacale Dr Jekyll dans Mr. Hyde. Comme je l’ai dit plus haut, il doit être mobile. Il déteste être fixé ou enfermé. En fait, l’isolement peut le rendre physiquement malade. On essaye pas d’attraper le vent !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *